Forum de la multigaming E5'Gaming, basée les FPS (principalement OverWatch, Counter Strike: Global Offensive et Line of Sight)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresAllgendaS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SCENARIO ARCANES : CHAPITRE 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Team : -
Messages : 16
Points : 32
Réputation : 4
Date d'inscription : 01/06/2016
Groupe: Newbie
Envoyer un MP

Newbie
TheFrenchGamer
MessageSujet: SCENARIO ARCANES : CHAPITRE 3   Dim 21 Aoû - 19:40

Atlas marche vers le sommet d'un colline. Il aperçoit au loin les ruines du secteur 7. La ville est devenue un repaire gigantesque ou plusieurs groupes de bandits et de mafieux ne cessent de s’entre-tuer. On y retrouve aussi certaines familles qui furent chassées de leurs foyers, tentant tant bien que mal de survivre dans cette partie bien hostile de Gaïa.

- Tss, j'vous jure. Maintenant je dois me démerder pour trouver le repère de l'Artéfact. Oléthros aurait pu me donner au moins une indication sur un lieu ou une personne, une indication quoi... Enfin, étant donné que l'organisation est activement recherché par Deus, le secteur est devenu le meilleur endroit pour se cacher vu qu'il a abandonné le secteur 7 suite à l'incendie d'il y a 10 ans.

Il continu alors son chemin en espérant trouver des indices rapidement. Alors qu'il vient d'entrer dans la ville, Atlas s’aperçoit que certains bâtiments ont été reconstruits, tandis que d'autres personnes vivent encore dans des abris fabriqués avec des déchets trouvés dans la rue. En voyant ce spectacle, Atlas est pris de vertiges et une vision du passé submerge. On le voit enfant de rue, rentrant chez lui  avec une expression de crainte. Puis, sentant une présence pesante derrière lui, il se retourne et voit l'ange.
Atlas retrouve la raison puis, interpellé par le bruit qui émane du bâtiment plus loin, il décide d'y entrer. C'est un bar rustique. Lorsqu'il rentre, les discussions cessent, la musique s’arrête peu après, les regards se tournent vers lui. Atlas continu néanmoins son chemin vers le barman. Il est néanmoins stoppé par un homme gigantesque armé de ce qui semble être une épée lourde mal forgée. Le colosse lance alors :

- Tire toi gamin, c'est pas un endroit pour les enfants ici. Tes parents doivent être mort d'inquiétude nan? Je suis de bonne humeur aujourd'hui alors je vais te laisser filé.

Atlas ricane :

- Quand j'ai appris que la ville avait été ré-habité suite à l'explosion, je pensais pouvoir y trouver des personnes qui seraient au moins capable de résister a l'environnement... Je dois avouer que je suis déçu de devoir rencontrer ici qu'un porc écervelé ne sachant que s’empiffrer dans sa tanière bien à l'abri.

Le géant s'énerve instantanément et le pris par le col de son habit :

- Je vois que tu ne sais pas très bien à qui tu as affaire petit morveux, sache que tu es face au chef de la plus grande organisation criminelle : l'Artefact.

Lorsqu'il fini sa phrase, Atlas ne peut s'empêcher de s’esclaffer et de se tordre de rire.

- Qu'est qu'il faut pas entendre comme connerie alors! Toi, un membre de l'Artefact!

- Tu l'auras voulu gamin!

Le géant abattit alors son arme sur le jeune homme. L'imposante épée s'abat sur le parquet miteux et fait voler en éclat plusieurs morceaux de bois. Mais Atlas se trouve assis sur le comptoirs derrière lui, sans une seule égratignure.

- Je vais t'apprendre quelque chose, petite frappe que tu es: tu es 100 fois trop faible pour pouvoir être dans l'Artefact, et donc 1000 fois trop faible pour me vaincre. Non je t'en pris, ce n'est vraiment pas la peine de me remercier.

La salle est alors stupéfaite par la scène qui se déroule dans le bar. L'homme fou de rage après un bref moment d’étourdissement releva son arme et alors qu'il était prêt pour frapper à nouveau, un coup de pied vient envoyer valser les portes du bâtiment. Tout le monde se retourne. Une jeune femme entre alors dans le bar en toussant :

- Peuh Peuh, cette endroit craint vraiment... Vous là! Je suis venue pour botter le cul aux petits cons qui se font passer pour l'Artefact, alors soit vous arrêtez vos conneries, soit je vous fait bouffer votre taverne de plouc!

A ces mots les bandits se mirent à rire de plus belle tandis que la jeune dame sembla s’énerver :

- Ohe Ohe... Pourquoi ça se passe toujours comme ça...

Le géant détourna son attention d'Atlas et s'approcha d'elle en riant :

- Bah ça alors, ça doit être mon jour de chance, je vais pouvoir buter deux crétins pour le prix d'un, enfin, ça serait quand même dommage d’abîmer un si jolie visage, hein ma mignonne...

La femme parait alors répugné par les sous entendus du grands bandit. Alors que ce dernier lui met la main sur l'épaule, Atlas repris :

- Puisque t'as pas l'air très futé je vais te donner un nouveau conseil : éloignes-toi immédiatement d'elle.

Le géant se retourne vers lui :

- Ah! Sinon quoi, tu vas venir me tuer pour sauver ta belle demoiselle en détresse?

- Détresse ne serait pas vraiment le mot approprié... Et puis tu aurais mieux fait de ne pas quitter ton adversaire des yeux.

- Hein? Qu...

D'un geste d'écartement, la femme repoussa la main du bandit. Dans une giclée de sang, le bras du géant se détacha de l'épaule et s'écrasa contre le mur en faisant un trou béant. La jeune femme le regarde et lui dit en souriant d'un air enfantin :

- Vous avez choisis la proposition B... Il en sera fait selon vos désirs!

Alors que les bandits tentent d'abord de l'attaquer, elle les tua tous à main nue avec une force surhumaine et acheva les derniers qui tentaient de s'enfuir. Quand le bain de sang fut terminé, elle s'étira les bras et fit toute joyeuse :

-Pfiooou, mission accomplie... Mais c’était même pas drôle, j'ai pas eu besoin d'utilisé mon sabre...pfff

C'est alors que le géant mourant dit avec difficulté :

- Qui... es tu... sale garce...

Atlas met son pieds sur sa figure et dit :

- Et bien, en voila des manière de traiter avec les dames... Mais comme tu m'as paru fort sympathique, laisse-moi te donner un dernier conseil qui bien-sûr, te sera inutile puisque je t’écraserai juste après : évite de t'en prendre aux personnes qui font réellement parti de l'Artéfact la prochaine fois.

L'homme écarquilla les yeux mais n'a pas le temps de répondre car Atlas écrase sa tête dont les restes s'étalent sur le sol. En entendant ceci la jeune femme se retourna et lui dit en mettant la main sur la garde de son sabre et avec un air de méfiance :

- Comment sais tu que je fais partie de l'Artefact?

- Ce que tu as utilisé à l'instant, c'est bien un arcane n'est pas? Dans ce cas là, soit tu es une personne qui a trouvé l'a trouvé je ne sais comment et tu avais un compte personnel à régler avec ces gens la -peu probable -, soit tu fais parti du gouvernement mais je ne vois pas pourquoi tu aurais tué des gars qui se seraient fait passer pour l'Artefact car tu n'as aucun moyen de savoir si ce sont réellement eux et on ne t'aurait pas envoyé toute seule. Donc il y avait une forte probabilité pour que tu fasses partie de l'Artfact, et ta réponse vient de me le confirmer.

La jeune femme redouble de prudence et semble alors prêt à engager le combat.

- Que me veux-tu exactement? T'es du gouvernement c'est ça hein, t'es un chien de Deus?

- Enfin, calmons-nous, je ne voudrais pas que nous nous engagions dans une tuerie qui pourrait compromettre mon avenir.

- Ton avenir?

- En réalité, j'aimerai moi aussi intégrer les rangs de l'Artéfact.

- Et tu pense que je vais te croire?

- Et bien, disons que j'ai une recommandation... Olethros, ça te dit quelque chose?

La jeune femme pris alors un regard de surprise inattendu et bégaye :

- Ole... Olethros... Le jug...

- Oui oui voila, le mec de ton groupe là. Bon apparemment tu le connais donc je sais pas si c'est parce-qu'il est connu ou parce-que vous êtes très peu nombreux... mais il se trouve qu'il m'a invité à rejoindre votre petite bande mais il m'a pas laissé beaucoup d'indication donc je voudrais savoir où est-ce qu'il faut aller pour s'inscrire...

- Trop...

- Pardon?

- Trop coooooooooooooooooooooooooool!

- Hein?

- Tu dois être Atlas c'est bien ça?!

- Oui c'est bien cela, mais...

- Alors t'as vécu 10 ans avec lui! Haaaa! Alors il est comment? Est-ce qu'il est toujours aussi sympa? Il t'a montré son arcane? Il t'as dit ce qu'il avait fait à ses début dans l'Artefact?

- Oye Oye Oye... Il m'a juste sauvé la vie et élevé... Je lui ai pas vraiment posé de questions personnelles... toutes façons c'est pas le genre de mec qui parle de sa vie...

- Ah... je vois...

- Et bien si tu veux le connaitre tant que ça, je pourrai lui glisser un ou deux petits mots sur toi si tu m'accompagnes jusqu'à votre repère...

- Promis!?

- Ouais ouais...

- Parfait! Alors suis moi je vais t'y conduire... Ah au fait, je m'appelle Reha, dit The Strenght. Enchanté Atlas!

- Oui, de même...

Alors qu'ils quittent le bar, une voix surgit de derrière Atlas :

- Nous nous rapprochons enfin de notre but...

Atlas est dorénavant dans un endroit sombre qui ne semble pas avoir de limite.

- Nous? Je ne savais pas que tu souhaitais me voir dans l'Artefact.

Deux gigantesques yeux lumineux apparaissent, puis deux mains qui font 3 fois la taille d'Atlas. On ne voit pas le corps de la chose mais uniquement une partie de son visage qui semble être robotique.

- Je suis une part de ton âme souviens-toi, il est donc normal que je veuille la même chose que toi.

- Si tu le dis, tant que tu ne te mets pas en travers de mon chemin...

- En 10 ans, tu n'as toujours pas appris à me faire confiance... C'est regrettable. J'aurai pu faire de toi le Dieu que tu souhaites être...

- Je n'ai pas besoin de ton marché pour arriver à mes fins, d'autant plus que c'est toi qui est gagnant dans l'échange.

- C'est l'offre et la demande très chèr hôte. Mais je doute pouvoir te faire changer d'avis maintenant que tu es sur le point d'entrer dans l'Artefact. Je ne t’embête pas plus longtemps. Mais souviens toi que tu peux accepter mon offre dès que tu le souhaites...

- Tss, tu parles d'une offre.


Soudain, le monde se déchire et Atlas se retrouve de nouveau au cotés de Reha. Après quelques heures de marches, il arrivent devant une fontaine. Reha trempe sa bague, ce qui ouvre la porte dissimulée. En entrant, il descendent un long escalier qui débouche sur un gigantesque hall. Lorsqu'ils entrent, un vingtaine de personnes sont assises et Reha s'écrie :

- Chef! J'ai trouvé une personne qui serait intéressée de nous rejoindre!

Un homme masqué s'approche alors d'Atlas :

- Bienvenue dans notre humble repaire jeune homme. Je suis Chaos, je dirige l'Artefact. A qui ai-je l'honneur?

- Les présentations ne sont pas réellement ma tasse de thé j'en suis désolé. D'autant plus que vous savez déjà qui je suis n'est pas?

- C'est exact Atlas, c'est exact. Et bien je suppose que la patience ne fait pas non plus partie de tes qualités. Bien, commençons alors puisque tu sembles pressé. Mais je dois avant tout te préparer.


Chaos leva la main et dit :

- Mon arcane me permet de présenter des règles. Si les personnes concernées les acceptes, elles ne peuvent êtres transgressées peu importe la puissance de la personne qui est contrainte. Si tu réussis les tests je te demanderai donc de suivre les règles que je te fixerai. Simple question de sécurité bien entendu.

- Peu importe, que dois-je faire pour vous prouvez ma valeur?

- Et bien je te laisse avec ton premier adversaire...


Un jeune garçon dans la quinzaine saute de son perchoir et vient se placer en face d'Atlas.

- Je suis Ploutos, dit The Magician. Prépare-toi à faire face au guerrier qui dominera le monde!

- Intéressant, cependant je vois mal ce qu'un guerrier mortel pourrait faire face a un dieu...

- C'est ce qu'on verra... Je te défis dans un duel à mort!


Chaos intervient cependant en soupirant :

- Hmmm... Cette simplicité te fera défaut... Je vais néanmoins changer quelques points : Le premier qui réussit à mettre son adversaire hors de combat sera déclaré vainqueur. Il est toutefois interdit de le tuer. Veuillez s'il vous plait déclarer que vous êtes en accord avec les règles afin d'activer mon arcane.

Ploutos lança avec provocation :

- J'accepte ces contraintes ridicules.

Atlas réponds :

- Accordé.    

- Et bien sur ce, messieurs, combattez!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team : -
Messages : 176
Points : 222
Réputation : 19
Date d'inscription : 06/04/2016
Groupe: Lieutenant
Envoyer un MP

Lieutenant
Nomiax
MessageSujet: Re: SCENARIO ARCANES : CHAPITRE 3   Jeu 25 Aoû - 21:51

"continu néanmoins son chemin vers le barman. Il est néanmoins stoppé" Ahah, la narration n'est pas ton fort x)

Sinon sérieusement, pourquoi "Ploutos"? J'ai d'abord penser que c'était juste un nom (un peu ridicule) mais j'ai chercher (vu que j'ai remarquer que t'aimais bien la mythologie) et "Ploutos [...] est la divinité de la richesse et de l'abondance." Mais je ne voit pas le rapport avec "The Magician"
Revenir en haut Aller en bas
Team : -
Messages : 16
Points : 32
Réputation : 4
Date d'inscription : 01/06/2016
Groupe: Newbie
Envoyer un MP

Newbie
TheFrenchGamer
MessageSujet: Re: SCENARIO ARCANES : CHAPITRE 3   Jeu 25 Aoû - 22:38

Le rapprochement se fera plus tard.
Et pour la narration disons que j'ai du bâcle le scenario et l'ecriture par manque de temps
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team : -
Messages : 176
Points : 222
Réputation : 19
Date d'inscription : 06/04/2016
Groupe: Lieutenant
Envoyer un MP

Lieutenant
Nomiax
MessageSujet: Re: SCENARIO ARCANES : CHAPITRE 3   Ven 26 Aoû - 0:11

Ok ^^
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SCENARIO ARCANES : CHAPITRE 3   

Revenir en haut Aller en bas
 
SCENARIO ARCANES : CHAPITRE 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» scenario et déroulement des partie
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E5'Gaming :: Espace Communautaire :: Discussions Générales :: Projet manga: Arcanes-
Sauter vers: